Radio-scénarios:

 

RADIO FRANCE :

"Ecoles marseillaises, attention travaux ! ", réalisation Laurence Courtois, 2019.

"Prendre soin ", réalisation Laurence Courtois, 2018.

"Après les Contis ", réalisation Laurence Courtois, 2017.

 

"Coco Chanel ", réalisation Sophie Aude Picon, 2016.

 

"J’aime pas les filles ", réalisation Marguerite Gateau, 2013.

 

"Or not To ", co écrit avec Anne Claude Romarie, réalisation Marguerite Gateau, 2013.

 

"L’année de mes treize ans ", réalisation Marguerite Gateau, 2013.

 

"Daydreams - première partie", réalisation J-Matthieu Zahnd, 2012.

 

"Daydreams - deuxième partie", réalisation J-Matthieu Zahnd, 2012.

 

"Monsieur Bernier ", co-écrit avec Stéphane Michaka, réalisation Cédric Aussir, 2012.

 

"J’ai trouvé du travail à Pole Emploi ", réalisation Marguerite Gateau, 2011.

 

"Elise et les fantômes", réalisation Marguerite Gateau, 2011, (Chantiers Nomades).

 

"Le petit vélo", réalisation Marguerite Gateau, 2010

 

"Les enfants parfaits", réalisation Cédric Aussir, 2010.

 

"Les souris dansent", réalisation Marguerite Gateau, 2009.

 

"L’homme qui s’évada", adaptation du roman d’Albert Londres, réalisation Myron Meerson, 2009.

 

"Police Secours", réalisation Marguerite Gateau, 2008.

 

"L’art d’être grand-mère ", réalisation Marguerite Gateau, 2007.

 

"Casting ", réalisation Marguerite Gateau, 2007.

 

"Veuillez ne pas quitter", réalisation J.M. Zanhd, 2005.

 

"Une vie nouvelle ", réalisation Marguerite Gateau, 2004.

 

"Histoire du Cochon mélomane", réalisation Myron Meerson, 2000.

 

"La science objective de Martine Schmurpf", adaptation de la pièce de théâtre "L’endroit de l’objet" de Clara Le Picard (Compagnie A Table), pour l’émission « les Passagers de la nuit », 2010.

 

RADIOS ALLEMANDES:

 

"Ich mag keine Mädchen", réalisé par Philippe Bruehl, musique de Jérôme Filippi, pour la SWR, 2012.

 

"Le Bocal" ("Das Fischglas"), réalisé par P. Bruehl, C. Rault et M. Bellot, pour WDR2, RBB et SR, 2010.

 

"Weg ins Leben", réalisé par Stefanie Hoster pour DeutschlandRadio Kultur, 2005

 

© 2020 Mariannick Bellot